Investissement locatif : quel type de location souhaitez-vous faire ?

Publié le : 20 janvier 20214 mins de lecture

Investir dans l’immobilier n’est pas facile puisque c’est un domaine qui vous échappe complètement. Vous devez en connaitre bien des ficelles pour aboutir à votre avantage dans un tel investissement. Déjà, savoir quels sont les avantages fiscaux dont vous pouvez bénéficier, quelle sorte de locataires vous voulez pour votre maison et à combien allez-vous louer votre bien immobilier. Toutes ces interrogations sont utiles pour bien commencer votre nouvelle profession : celle de propriétaire — bailleur. Comme il existe plusieurs types de locations, il faut bien choisir lequel vous convient au mieux.

Qu’est-ce qu’un bon investissement locatif ?

Un investissement locatif fait de vous à la fois propriétaire et bailleur de votre bien immobilier. Il vous permet d’avoir un revenu stable et de ne pas avoir trop d’impôts à payer. En effet, dès l’acquisition de la maison, vous pouvez la louer. Et grâce à ce revenu, vous avez la possibilité d’investir dans une autre activité. Votre avantage est aussi de gagner sur le taux auquel vous avez emprunté pour concrétiser l’achat. En effet, le taux d’emprunt est plus élevé que celui pour l’acquisition de vos biens pour investissement locatif. Vous gagnez plus à la location. Il est aussi à noter que vous accédez à la possession d’un patrimoine qui vous soulagera en cas de difficultés. Car la revente, après, est intéressante dans la mesure où elle reviendra plus chère. Enfin, un dernier avantage d’un investissement locatif, celui de la réduction des impôts à payer.

Est-ce bon d’acheter une maison et la louer ?

De prime abord, il est constaté que louer une habitation que l’on vient de s’offrir est rentable. Vous avez ainsi la possibilité d’être un propriétaire — investisseur. Vous avez investi dans la maison en l’achetant, et en la louant vous devenez investisseur. Et afin de vous assurer de la rentabilité de votre démarche, il vous faut choisir un bon quartier, relooker votre maison pour attirer des locataires potentiels. Si votre possession est meublée, les revenus seront encore plus profitables. D’autre part, si la maison est à étages ou suffisamment grande pour une colocation, vous êtes encore gagnant, car vous percevrez un double ou même un triple payement de loyer. Dans tout cela, il ne faut pas perdre de vue le paiement des impôts liés à ce type d’investissement.

Quelle est la forme de location qui vous convient ?

Comme il est mentionné plus haut, il existe différentes formes de location.

  • La location meublée : vos locataires n’auront plus à chercher du mobilier pour l’appartement. Tout est dans la location. L’investissement que vous y faites est ainsi plus élevé, et conséquemment à cela, le prix de la location.
  • La location vide : dans un tel cas, et cela l’est souvent, vous ne faites aucun investissement dans la rénovation. La location revient moins chère. Généralement, les occupants restent plus longtemps, vous assurant une certaine tranquillité quant aux revenus escomptés.
  • La location de courte durée : dans une situation comme celle-là, la location se fait par nuitée. Ce mode de location suit des normes établies par la loi et donc le nombre annuel de nuitées est réglementé.
  • La colocation : vous avez la possibilité de mettre dans un même appartement, des personnes travaillant dans un même secteur ou simplement plus d’un locataire. Votre revenu sera plus élevé selon le nombre de colocataires admis.

Plan du site