Comment rédiger une offre d’achat ?

Publié le : 20 janvier 20214 mins de lecture

Avez-vous envie de faire l’achat d’un bien immobilier ? Il vous sera possible d’émettre une proposition d’achat au vendeur. C’est une décision qui engage les deux parties sur le long terme. La vente sera conclue en cas d’accord entre le vendeur et l’acheteur. En revanche, le vendeur peut effectuer une contre-proposition au sujet du coût du bien en cas de refus. Mais comment bien rédiger une offre d’achat immobilier ?

Établir une check-list pour ne pas oublier les détails importants

L’offre d’achat constitue généralement un dossier servant à engager l’acheteur formellement et solennellement auprès d’un vendeur d’un immobilier à acquérir ce dernier. Cette proposition d’achat doit en effet être dressée dans les règles de l’art. Elle renferme un certain nombre de clauses suspensives et de mentions afin de couvrir l’acquéreur. Afin de formuler une offre d’achat immobilière de façon correcte, il est important de tenir compte des points essentiels. Vous êtes amené à vous informer sur les différentes possibilités permettant de vous retracer, prendre des précautions, ajouter des clauses suspensives et bien entendu évaluer la valeur de l’immobilier.

Déterminer la valeur du bien immobilier à acheter

Avant de rédiger une offre d’achat, il est essentiel de procéder à l’évaluation de la valeur du bien. Cela vous permet de réalisation d’une offre d’achat juste. Pour cela, renseignez-vous sur l’état de marché dans la région, mais aussi le quartier dans lequel le bien choisi se situe. Actuellement, des outils d’évaluation existent, permettant de connaitre les coûts justes de l’immobilier. N’oubliez pas en outre de vérifier les extérieurs, les revêtements, la plomberie, l’état du dispositif électrique, l’orientation de la résidence et bien d’autres.

Le contenu d’une offre d’achat immobilière

Au moment de la formulation d’une offre d’achat immobilière écrite, veillez à ce que celle-ci contienne toutes les informations indispensables ainsi que quelques mentions nécessaires. Dans cette optique, les indications comme le type de bien à acheter, le nombre de pièces qui le caractérise, sa superficie peuvent être introduits dans l’offre. Vous êtes également amené à mentionner que le vendeur peut refuser votre offre d’achat immobilière dans les délais prévus. N’oubliez pas d’indiquer que la cession sera définitive à partir du moment où l’avant-contrat sera signé. Les indications comme le moyen de financement (apport personnel ou prêt), le délai de rétractation (habituellement dix jours), les modalités de réponse du vendeur (par voie d’huissier ou par lettre recommandée avec accusé de réception), le délai de validité de l’offre ainsi que le coût d’achat du bien sont obligatoires.

Plan du site